18 avril 2024
abattre une cloison

Comment joindre les sols après qu’une cloison soit tombée ?

Vous avez envie d’agrandir votre séjour pour disposer d’un espace de réception plus grand et pour cela, vous devez abattre une cloison. Cependant, vous vous demandez comment vous allez pouvoir combler l’espace laissé vacant entre vos deux pièces pour une finition harmonieuse.

Sommaire

Après une cloison abattue comment joindre les sols pour un travail impeccable ?

Attention, avant de vous lancer dans cette opération, assurez-vous qu’il ne s’agit pas d’un mur porteur. Les travaux devraient alors être réalisés par une entreprise professionnelle, car les contraintes techniques sont importantes et la possibilité d’un effondrement du plafond non négligeable. S’il s’agit d’une simple cloison, vous pouvez commencer vos travaux de démolition.

Une fois la dépose de votre cloison terminée, examinez l’espace laissé libre. Vous devriez y apercevoir les solives sur lesquelles repose votre parquet. Profitez-en pour y insérer un isolant thermique. Mais il ne s’agit pas du seul élément à considérer.

Il peut y avoir une différence de revêtement entre les deux espaces, voire une différence de niveaux. Si la plupart des propriétaires souhaitent masquer cet écart de la manière la plus discrète possible, d’autres préfèrent, au contraire, en jouer pour en faire un élément décoratif.

Des solutions adaptées à chaque cas

cloison abattue comment joindre les sols

Quel que soit votre choix ou les contraintes techniques qui se présentent sur votre chantier, il existe différents moyens de procéder. Alors dans les faits, après une cloison abattue, comment joindre les sols pour un résultat à la hauteur de vos attentes ?

Récupérer des matériaux anciens

Les parquets en chêne anciens ne sont pas toujours faciles à trouver. C’est le cas des beaux parquets haussmanniens que l’on trouve dans les appartements anciens des cœurs de ville. Pour combler l’espace libéré par votre cloison, vous pouvez, soit vous rendre dans une brocante qui propose des matériaux de construction anciens, soit récupérer quelques lattes dans le fond de vos placards muraux. Cette petite astuce vous permettra d’économiser quelques euros. C’est une méthodes pratique pour préserver l’environnement et c’est bon pour le portefeuille.

Utiliser un profilé

Cette solution est simple et rapide, et permet de relier à moindres frais deux pièces dont le revêtement n’est pas le même. Il pourra se placer à jointure d’une pièce de sol en vinyle avec une autre pièce en parquet. Cependant, il faut bien dire que l’aspect visuel n’est pas toujours très heureux, même si vous utilisez un profilé décoratif. Toutefois, ce système rattrape une différence de niveaux entre deux pièces, à condition qu’elle ne soit pas trop importante.

Il peut donc s’agir d’une solution provisoire en attendant d’engager des travaux plus importants.

Poser une barre de seuil

Là encore, cette solution atténuera une différence de niveau entre deux pièces sans avoir à trop dépenser. Pourtant, comme le profilé, il s’agit d’une solution peu esthétique et qui peut gêner par son relief. Elle a néanmoins l’avantage de présenter une mise en place facile et rapide.

Marquer la séparation

Pour apporter du cachet à votre sol, vous pouvez aussi prendre le parti de marquer la séparation entre vos deux espaces. Pour cela, vous choisirez un matériau différent de votre sol, ou bien un matériau identique que vous traiterez de sorte à accentuer le marquage. Des lames de parquet noires entre deux espaces de sol en chêne conféreront un certain style à votre nouveau séjour, par exemple. Des carreaux en mosaïque feront de même.