24 mai 2024
parquet flottant

Comment poser du parquet flottant sans prise de tête ?

La pose d’un parquet flottant est un projet que vous pouvez réaliser vous-même, à condition d’avoir les bons outils, les bons matériaux, et les bonnes techniques. Même si au premier abord cela peut sembler facile, il faut suivre plusieurs étapes bien spécifiques pour obtenir un excellent rendu. Vous voulez savoir comment procéder pour réaliser ce projet sans prise de tête ? Alors la suite est pour vous.

Sommaire

Une sous couche avant de poser du parquet flottant

Avant tout, il faut savoir que le parquet flottant est un revêtement, qui peut se poser sur n’importe quel support de votre habitation. Ceci est possible car le mode d’installation permet de laisser le parquet libre. Vous pourrez donc le poser sur du carrelage, sur de la moquette, ou encore sur une chape en béton.

Dans un cas comme dans l’autre, la première étape du processus consiste à poser une sous-couche. C’est elle qui permet ensuite de poser le parquet flottant plus facilement. Cette sous couche, offre aussi une bonne isolation thermique et acoustique à votre intérieur. Pour la poser, vous devez respecter quelques règles telles que :

  • La sous couche doit être perpendiculaire aux lames du parquet
  • Les lés utilisés peuvent se chevaucher ou pas
  • Pour le jointement, il faut utiliser du scotch d’étanchéité.

Par ailleurs, dans le cas de la pose d’un parquet flottant sur un sol chauffant ou une chape de béton, il faut prévoir un film polyane. Vous devez poser ce film protecteur, avant la sous-couche du parquet. Son rôle est de protéger le parquet contre les remontées d’humidité et les variations de température.

poser du parquet flottant

Déterminer le sens de pose

Une fois que les premières couches de protection sont posées, vous devez déterminer le sens de pose de vos lames. Dans l’idéal, on les place de façon perpendiculaire au mur qui comporte le plus de fenêtres. De cette manière, le parquet suit le sens de la lumière de la pièce.

Poser les lames de parquet

A partir de là, vous pouvez commencer à poser vos lames de parquet, une à une sur le sol. Le plus important est de trouver le bon angle pour le premier, et les autres suivront simplement. Vous devez prévoir des outils, notamment une scie, pour couper les lames lorsqu’elles dépassent à certains endroits. Il faudra aussi couper des formes arrondies dans le parquet, au niveau des huisseries.

Faire la finition

Lorsque toutes les lames de parquet sont posées, il faut maintenant passer à la finition. A ce niveau, vous aurez plusieurs tâches à accomplir. Il faudra couper les bords du film polyane et de la sous couche qui dépassent. Ensuite, vous devez poser les plinthes, selon la méthode qui vous convient le mieux. Pour finir, il faudra coller ou visser les barres de seuil, sans oublier les joints de finition à poser.

Comme vous avez pu le voir, la pose d’un parquet flottant passe par plusieurs étapes. Si vous avez de bonnes compétences en bricolage, vous pourrez vous en occuper seul. Dans le cas contraire, pour éviter toute complication, faites appel à un professionnel.